Investissements publicitaires : forte baisse en ce début de Ramadan 2020

Partager sur :

Imperium Media vient de dévoiler les premiers chiffres des investissements publicitaires pendant Ramadan, une période qui correspond habituellement à un pic pour cette activité. « En effet, les investissements publicitaires sur cette période sont comparables à un treizième mois sur la globalité du budget alloué à la publicité annuellement. Cependant, la tendance actuelle et mondiale voit ce chiffre baisser drastiquement. Les investissements publicitaires au Maroc durant les 7 premiers jours du mois de Ramadan s’élèvent, en brut, à moins de 166,5 millions de DH, soit -36% par rapport à l’année précédente », indique le communiqué d’Imperium.

Sur les 7 premiers jours du Ramadan observés, tous les médias sont touchés, avec en tête la radio (-50% comparé à la même période en 2019), le digital (-45%), la télévision (-35%), la presse (-33%) et l’affichage(-25%). Le cinéma, de son côté, est toujours en arrêt d’activité.

Au niveau des secteurs, les télécommunications continuent à être le plus gros investisseur, mais avec un budget publicitaire en baisse de -18%. Le secteur alimentaire, second plus grand investisseur sur cette période ,connaît quant à lui une forte diminution du budget alloué, à hauteur de -44%. Par contre, le secteur de l’entretien arrive en troisième place. Il gagne ainsi 6 places avec une augmentation en valeur de +83%.

Outre les budgets, la présence des annonceurs est également en baisse. Seuls 575 annonceurs ont ainsi répondu présents lors de cette première semaine, contre 799 en 2019, soit une baisse de 28%.


Partager sur :

Lire aussi

Ana Jay : la nouvelle application mobile de Centrale Danone au service des épiciers et leurs clients

Partager sur : Le service de livraison à domicile, conçu par Centrale Danone pour aider …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.