Nestlé milite pour rendre obligatoire le Nutri-Score dans toute l’Union Européenne

Partager sur :

Nestlé vient de rejoindre une importante coalition d’associations de consommateurs, d’universitaires, de membres du Parlement européen et d’acteurs de l’industrie alimentaire (entre autres Danone, Auchan Retail Portugal, Carrefour Belgium, Dutch Food Retail Association, Fleury Michon, Groupement Les Mousquetaires, Lidl, McCain, ou encore Rewe, et bien sûr Nestlé). Tous appellent à ce que le Nutri-Score devienne le système d’étiquetage nutritionnel obligatoire dans toute l’Union européenne (UE).

Le groupe a ainsi adressé un courrier à Stella Kyriakides, Commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire, lui demandant que le Nutri-Score devienne obligatoire dans l’UE. Actuellement, celui-ci est appliqué sur la base du volontariat uniquement.

Le Nutri-Score est un système de code couleurs qui classe les aliments et les boissons en fonction de leur profil nutritionnel, les notant de A à E en fonction de leur composition nutritionnelle. La cuisine et les repas à la maison prenant une importance grandissante, ce système intuitif aide les consommateurs à faire des choix alimentaires éclairés.

Marco Settembri, CEO Nestlé pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord, déclare : « le Nutri-Score aide les consommateurs à faire les bons choix alimentaires et incite les entreprises du secteur agroalimentaire à accélérer le développement de produits plus sains. Le Nutri-Score nous aide à placer la barre plus haut et nous invitons toute l’industrie à nous rejoindre. »

Il y a 20 ans, Nestlé initiait son processus de reformulation et a déjà fait des progrès significatifs pour rendre ses produits meilleurs. Le Nutri-Score offre désormais un cadre clair qui permet une évolution encore plus rapide. Par exemple, 16% des céréales pour petit-déjeuner Nestlé vendus en France ont obtenu la note « A » ou « B » en 2019. L’objectif étant que cette proportion dépasse 50% d’ici fin 2021.

Parmi les premières marques Nestlé apposant déjà le Nutri-Score : les céréales pour petit-déjeuner NAT, Chocapic Bio et Nesquik Alphabet, le chocolat Menier, les pizzas Buitoni et Wagner, et les aliments d’origine végétale Garden Gourmet. D’autres marques telles que Cheerios et Fitness (céréales pour petit-déjeuner), Nescafé et Nestlé Dessert suivront avant la fin de l’année.


Partager sur :

Lire aussi

Ana Jay : la nouvelle application mobile de Centrale Danone au service des épiciers et leurs clients

Partager sur : Le service de livraison à domicile, conçu par Centrale Danone pour aider …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.