Les halls d’exposition espagnols en ordre de marche pour accueillir en toute sécurité les futurs salons

Partager sur :

Malgré les incertitudes qui pèsent encore sur la tenue des grands salons professionnels prévus en fin d’année, les exploitants des lieux d’exposition travaillent déjà à une reprise d’activité après la période estivale.

Ainsi Fira de Barcelona, qui doit notamment accueillir Alimentaria en septembre, a l’intention « d’être l’une des forces principales conduisant la reprise de l’économie. » L’entreprise est donc en train d’établir un protocole spécifique pour assurer la sécurité de ses travailleurs, des exposants, des visiteurs et des organisateurs pendant tous les événements. « Cet objectif pourra, dans certains cas, conduire à des nouveaux modèles de salons hybrides, combinant participation virtuelle et présence physique, ce qui procurera une nouvelle expérience et la possibilité d’atteindre un plus grand nombre de personnes », indique Fira de Barcelona. Les halls d’exposition seront adaptés au contexte, avec des mesures de sécurité et de prévention élaborées en concertation avec des experts : préparation des espaces, contrôles de santé, hygiène, distanciation, désinfection et nettoyage des espaces communs et des stands, information, systèmes d’enregistrement spécifiques, régulation des flux de visiteurs et des places assises, et enfin organisation de la restauration.

Autre exemple avec IFEMA (Feria de Madrid), qui prévoit également une reprise à la fin de l’été et 60 événements sur les 4 derniers mois de l’année, avec plusieurs innovations pour s’adapter à la situation actuelle. Pour respecter ce calendrier serré, IFEMA fera appel à des technologies de pointe pour contrôler l’accès aux salons et congrès afin de se confirmer aux restrictions de capacité, mais aussi pour prendre la température des visiteurs et contrôler la distanciation sociale. Il s’agira par ailleurs de concevoir un nouveau type de salon, pour adapter tout contenu qui peut être remplacé et pour compléter les rendez-vous B2B en face à face. « En résumé, nous sommes en train de mettre au point le nouveau standard pour les événements, qui satisfera les requis en termes de santé, de sécurité et de mobilité », déclare Eduardo López-Puertas, CEO de IFEMA.


Partager sur :

Lire aussi

Entreprises du secteur privé : une opération de dépistage massif lancée en collaboration avec la CGEM

Partager sur : ©fernando zhiminaicela de Pixabay Dans le cadre participatif de gestion de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.