Afrique : une initiative d’appui aux micros, petites et moyennes entreprises

Partager sur :

L’Agence de Développement de l’Union Africaine (AUDA-NEPAD) et le Groupe Ecobank ont démarré leur collaboration pour renforcer la réponse africaine de soutien aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME). En effet, des représentants de la Commission de l’Union africaine, des banques régionales de développement, des institutions financières de développement, des organisations internationales et des banques commerciales se sont réunis le 26 mai dernier à Lomé au Togo.

Les MPME constituent près de 85% des emplois du secteur privé, des emplois souvent vulnérables dans les secteurs du commerce, de l’agriculture, de la fabrication, de la construction et de l’hôtellerie. En tout, 25 à 160 millions d’emplois en Afrique sont devenus encore plus vulnérables en raison de l’impact du Covid-19, selon Ecobank.

Les gouvernements ont promis en moyenne 20 milliards de dollars EU pour aider à la revitalisation des MPME. Cependant, l’accès aux promesses actuelles sera probablement limité aux moyennes entreprises inscrites au registre du commerce. Les fonds d’appui alloués aux MPME sont insuffisants dans la plupart des pays, entrainant de profonds déficits de financement au sein des micros et petites entreprises non enregistrées. Au regard de cette évaluation du déficit de financement, seuls 6 pays sur 20 ont pris des engagements suffisants pour couvrir les coûts du personnel des MPME. Ce sont l’Afrique du Sud, l’Égypte, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Tchad et le Cap-Vert.


Partager sur :

Lire aussi

Évaluation environnementale: les industriels se penchent sur le projet de loi

Partager sur : ©annca – Pixabay Sous le thème « Projet de loi sur l’évaluation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.