Restauration, hôtellerie et vols domestiques : les mesures de reprise fixées

Partager sur :

Faisant suite au communiqué conjoint du Ministère de l’Intérieur, du Ministère de la Santé et du Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et Numérique, relatif au passage à la 2ème phase du plan d’allègement du confinement sanitaire, le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale annonce la reprise, à partir du 25 juin, de l’activité de restauration, des vols domestiques et de l’activité de l’hébergement touristique.

D’un côté, les restaurants touristiques sont tenus de respecter les dispositions sanitaires mises en place afin de garantir la sécurité sanitaire aussi bien des clients, du personnel que de tous les autres usagers desdits restaurants. Ces dispositions concernent notamment la désinfection et le nettoyage, les règles de sécurité sanitaire, la distanciation sociale et la limitation de la capacité d’accueil du restaurant à 50%.

D’un autre côté, pour garantir la sécurité des passagers, du personnel, ainsi que de tous les usagers du transport aérien, les compagnies aériennes nationales ainsi que l’Office National Des Aéroports ont mis en place une batterie de mesures sanitaires aux normes internationales. À noter que les déplacements entre les zones 1 et 2 sont soumis aux mêmes restrictions que pour les autres modes de transport, à savoir l’obligation de disposer d’une autorisation professionnelle (ordre de mission) ou d’une autorisation exceptionnelle délivrée par les autorités locales pour des raisons de force majeure.

Enfin, les établissements d’hébergement touristique (EHT) sont tenus de respecter les dispositions sanitaires permettant de garantir la sécurité sanitaire aussi bien des clients, du personnel et de tous les autres usagers desdits établissements. Il s’agit de la désinfection régulière, de la limitation du nombre de clients pouvant accéder à l’EHT en même temps, de l’instauration d’un vide sanitaire de 6h entre chaque réservation, ainsi que de la désinfection des bagages au moment du check-in et à la remise des clés par les clients lors du check-out. Les établissements d’hébergement touristique sont tenus de respecter une capacité maximale de 50% de la capacité d’hébergement et dans toutes les zones communes telles que les restaurants, hammams, salons de coiffure, salles de sport, boutiques et autres points accueillant du public.


Partager sur :

Lire aussi

Ana Jay : la nouvelle application mobile de Centrale Danone au service des épiciers et leurs clients

Partager sur : Le service de livraison à domicile, conçu par Centrale Danone pour aider …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.