Foyers à Lalla Mimouna : la Fédération marocaine des fruits rouges rétorque

Partager sur :

©Engin Akyurt – Pexels

Suite à la détection du nouveau foyer de contamination au Covid-19 dans une unité de conditionnement de fruits rouges à Lalla Mimouna, non loin de Kénitra, la Fédération interprofessionnelle marocaine des fruits rouges (Interproberries Maroc) rétorque dans un communiqué publié le 23 juin dernier.

Tout d’abord, la Fédération a condamné l’intimidation des médias, la désinformation de l’opinion publique et le ciblage du secteur des fruits rouges au lieu d’opter pour la solidarité et l’unification du front national dans cette situation difficile.

D’autre part, elle assure avoir mis en place l’intégralité des mesures de protection et de prévention au niveau de l’ensemble des unités industrielles, et ce depuis le début de la pandémie : distanciation sociale dans les lieux de travail et les fermes de production, installation de barrières protectrices entre les travailleuses, stérilisation des transports et distribution de plus de 700.000 masques. Mais, « malgré tous ces efforts, le comportement des individus et des groupes en dehors des heures de travail demeure incontrôlable », déclare la Fédération. Et dans ce sens, elle évoque également « le retard enregistré dans la réalisation des tests PCR qui nont commencé qu’à la mi-juin. »

Par ailleurs la Fédération a annoncé qu’elle « regrette profondément les cas qui ont été enregistrés dans la région de Lalla Mimouna, qui sont tous porteurs asymptomatiques du virus et, selon lOrganisation Mondiale de la Santé, ne transmettent pas linfection si les normes de sécurité sont respectées. » Enfin, Interproberries Maroc s’engage à poursuivre la mobilisation et les efforts afin de protéger toutes les personnes et tous les intervenants dans le secteur.


Partager sur :

Lire aussi

Ana Jay : la nouvelle application mobile de Centrale Danone au service des épiciers et leurs clients

Partager sur : Le service de livraison à domicile, conçu par Centrale Danone pour aider …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.