Droits d’importation : augmentation à 40% pour certains produits finis

Partager sur :

©Mix de Pixabay

Le Loi de Finances Rectificative pour l’année 2020 propose d’augmenter les droits d’importation applicables à certains produits finis de consommation de 30% à 40%, et ce dans la limite des taux consolidés par le Maroc au niveau de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). En effet, dans le cadre du contexte international marqué par une crise sanitaire majeure ayant généré un ralentissement de l’économie mondiale, le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme des Administrations estime que « le renforcement de la protection de la production nationale semble nécessaire pour accompagner les efforts entrepris en matière d’appui aux entreprises marocaines en difficulté. De même, la pression exercée sur les réserves nationales de change, impose de prendre des mesures pour encourager la substitution des importations par la production locale. »

Dans le projet de Loi de Finances Rectificative, plus d’une centaine de produits finis seraient concernés par cette hausse. Au niveau des produits alimentaires, les secteurs touchés sont : café ; cacao ; épices ; jus de fruits et de légumes ; pastèques et melons ; eaux minérales et boissons non alcooliques ; huile de tournesol brute ou raffinée ; autres huiles végétales brutes ou raffinées ; conserves de fruits et confitures ; sucre brut ou raffiné ; pâtisseries et préparations à base de céréales ; fruits frais ou secs, congelés ou en saumure.


Partager sur :

Lire aussi

Programme estival

Partager sur : Le numéro 132 vient de paraître pour vous accompagner dans vos lectures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.