Campagne agricole 2020-2021 : les travaux d’assolement se poursuivent selon les programmes définis et les signaux de l’export sont au vert

Partager sur :

©kinkates – Pixabay
Les exportations de clémentines sont en hausse de 60% au 22 novembre 2020.

Conformément au programme d’assolement d’automne en cultures maraichères de la campagne agricole actuelle, les réalisations au 20 novembre dernier ont atteint 62.700 ha, soit 60% du programme arrêté par le Département de l’agriculture (1005.000 ha) avec un taux de réalisation de 88% pour la tomate, 62% pour la pomme de terre et 42% pour l’oignon. Ce programme maraicher sera réalisé en totalité avant la fin de ce mois.

Concernant les grandes cultures d’automne (céréales, semences, légumineuses, fourrages et cultures sucrières), et en raison du retard des précipitations, les réalisations à ce jour ont atteint 1.200.000 ha, soit 21% du programme global arrêté pour toutes les cultures (5.733.000 ha), avec un taux de réalisation qui a atteint 74% pour les cultures sucrières. Le rythme des emblavements des grandes cultures d’automne, notamment des céréales sera accéléré et pourrait atteindre 1 million d’ha par semaine à l’instar des campagnes agricoles similaires et rattraper ainsi le retard enregistré depuis le début de campagne.

De plus, des importations de céréales sont régulièrement réalisées en quantités et en qualité suffisantes pour répondre aux besoins de l’industrie nationale de transformation et renouveler en permanence les stocks intérieurs couvrant 3 à 4 mois des besoins. Aussi, l’activité de transformation industrielle des céréales se situe à des niveaux habituels couvrant l’ensemble des besoins des consommateurs en produits, particulièrement en farines et semoules. Les prix pratiqués de ces produits sur le marché national sont relativement stables. Concernant les légumineuses, notamment les lentilles et les pois chiches, le marché national est suffisamment approvisionné avec en permanence une couverture de 4 à 5 mois des besoins. Les prix pratiqués pour ces denrées sur le marché national sont relativement stables.

Les exportations de clémentines ont enregistré une croissance importante durant la campagne 2020-2021, atteignant un volume de l’ordre de 106.600 T (du 1er septembre au 22 novembre derniers), soit une hausse de 60% par rapport à la même période de la campagne précédente. Cette tendance positive est également constatée pour les produits maraîchers qui ont atteint un volume de l’ordre de 214.500 T durant la campagne 2020-2021 (au 22 novembre dernier), enregistrant ainsi une croissance de 15% par rapport à la campagne précédente. Pour les tomates, les exportations ont connu une augmentation de l’ordre de 3% avec un volume de 117.400 T.

En ce qui concerne les poivrons et les piments, une bonne performance a également été enregistrée avec un volume de 19.400 T, en hausse de 27% par rapport à la campagne 2019-2020. Enfin, les exportations des framboises ont atteint durant cette campagne un volume de l’ordre de 6.500 T, enregistrant ainsi une croissance l’ordre de 17%.


Partager sur :

Lire aussi

Suspension de la reconnaissance de la Fimabio : désaccords majeurs dans la famille du bio !

Partager sur : © Hans Braxmeier – Pixabay Le 25 décembre 2020, le Ministère de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.