Beneo : innovation et webinaires au menu à l’occasion de Fi Connect

Partager sur :

©Shutterstock

Le salon des ingrédients alimentaires, Fi Europe, se tenant en version virtuelle (Fi Europe Connect) cette année, Beneo, le spécialiste des ingrédients fonctionnels, proposera, outre un stand virtuel, une série de webinaires en direct. Deux thèmes seront ainsi déroulés sur les 3 jours du salon, du 1er au 3 décembre :

  • « Meat Free Zone » : les solutions de remplacement de la viande de Beneo, avec notamment une vidéo montrant comment fabriquer une merguez vegan avec la protéine de blé texturée de Beneo (tous les jours à 14h CET) ;
  • « Industry Trends 2021 » à 15h CET : les tendances autour des produits à base de plante le 1er décembre, celles autour de la transparence de l’étiquetage le lendemain et enfin la gestion de l’énergie le 3 décembre.

Fi Connect est aussi une plateforme pour Beneo de faire connaitre sa toute dernière innovation, Remypure S52 P, le tout premier amidon de riz fonctionnel à froid et clean label au monde. Cet amidon de riz naturel et fonctionnel précuit s’adresse aux applications telles que les sauces à froid, les vinaigrettes et assaisonnements, les desserts lactés et les fourrages pour la boulangerie-pâtisserie, qui vont pour la première fois pouvoir être fabriqués sous l’allégation clean label. En effet, les conditions de fabrication de ces applications sont difficiles : acidité et/ou cisaillement importants. Beneo a réussi à mettre au point un amidon précuit qui donne les mêmes résultats qu’un amidon modifié.

À l’occasion du lancement de ce nouvel ingrédient, nous avons pu interviewer Benoit Tavernier, Chef de Produits Specialty Rice Ingredients chez Beneo.

Benoit Tavernier, Chef de Produits Specialty Rice Ingredients chez Beneo

FOOD Magazine

En quoi ce nouvel amidon de riz fonctionnel à froid est-il une première mondiale ?

Benoit Tavernier

Le secteur alimentaire recherche de plus en plus des ingrédients qui offrent de la transparence (clean label). Pour répondre à cette tendance, nous avons introduit en 2016 notre premier amidon de riz fonctionnel et naturel, véritable alternative clean label aux amidons modifiés pour les aliments élaborés en conditions de process modérées. En 2018, nous avons lancé Remypure S52, résistant aux hautes températures de process (faible pH, cisaillement élevé, hautes températures). Et comme les industriels nous demandaient un amidon instantané, sans nécessité d’ajouter étape de chauffage, nous avons répondu en 2020 avec Remypure S52P, un amidon de riz natif instantané et fonctionnel.

Il existe déjà de tels amidons à base de tapioca ou de maïs par exemple, mais c’est une première pour l’amidon de riz. D’autres amidons instantanés n’offrent pas de telles fonctionnalités et ne peuvent pas supporter les conditions de process difficiles.

Comment Beneo se positionne-t-il sur le marché marocain ?

Nous sommes actifs, avec des partenaires commerciaux pour nos ingrédients, mais avec encore encore des choses à découvrir sur le marché marocain.

Dans les pays émergents, le clean label reste une niche mais notre retour d’expérience nous porte à croire que cette tendance va se développer, en Afrique du Nord comme du Sud.

Quel est l’impact de la pandémie de Covid-19 sur votre activité ?

Pendant la pandémie, les consommateurs sont devenus encore plus conscients que ce qu’ils mangent et boivent a une influence directe sur leur santé et leur bien-être. Par conséquent, ils font le lien entre santé et ingrédients naturels comme les fibres, les ingrédients à base de riz… De ce point de vue, nous bénéficions d’une accélération de la tendance pour des aliments naturels.

D’après une étude que Beneo a menée, 70% des consommateurs interrogés ont une image positive et santé du riz. L’intérêt pour les ingrédients à base de riz est là. Résultat : nous recevons de plus en plus de demandes des industriels pour ce type d’ingrédients. Nous avons d’ailleurs récemment investi pour augmenter notre capacité de production car nous croyons en l’avenir de ce produit !


Partager sur :

Lire aussi

Suspension de la reconnaissance de la Fimabio : désaccords majeurs dans la famille du bio !

Partager sur : © Hans Braxmeier – Pixabay Le 25 décembre 2020, le Ministère de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.