L’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre au Maroc à la rescousse de nos oasis

Partager sur :

© danydeseure – Pixabay

L’Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre au Maroc (AESVT), acteur national de développement et d’éducation, a annoncé son intention de mettre en œuvre un projet de promotion de la gestion intégrée des ressources dans l’oasis au niveau de deux projets modèles : l’oasis de Ferkla d’Errachidia et l’oasis d’Aguinane à Tata. L’objectif est de contribuer aux efforts déployés par les autres acteurs locaux et nationaux pour la préservation des oasis du sud du Maroc et les protéger des répercussions du changement climatique, qui est l’un des défis et enjeux majeurs pour le Royaume.

Ce projet sera mené avec la population, les différents acteurs et partenaires et grâce au soutien financier de l’Union Européenne, durant trois ans, et adoptera l’approche GIRE combinant sécurité hydrique et alimentaire et développement durable, qui aura pour effet de faciliter son appropriation continue et durable par la population. Il aura aussi pour but la construction d’un plan de gestion intégrée des ressources en eau, et la réalisation d’activités qui permettront de réduire l’exode rural des jeunes tout en encourageant les initiatives de création d’entreprises dans les domaines de l’eau et de l’assainissement et en soutenant des projets types.

Le Gouverneur de la province de Tata a présidé une cérémonie de lancement officielle du projet en question et a par la même occasion présenté les objectifs et le plan d’action du projet.

Il est à rappeler que les oasis occupent une superficie non négligeable et d’importance capitale du fait de leur rôle de rempart contre la désertification. Cependant, elles sont aujourd’hui menacées par plusieurs contraintes telles que le changement climatique, l’ensablement, la sécheresse et la pression démographique, etc.


Partager sur :

Lire aussi

Prix de vente : l’huile flambe !

Partager sur : © Bruno /Germany – Pixabay Face à la récente hausse des prix …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.