Home / A la une / Coca-Cola finance un nouveau programme d’irrigation dans le Haut-Atlas

Coca-Cola finance un nouveau programme d’irrigation dans le Haut-Atlas

Parcelle-irriguée-grace-au-nouveau-système-de-goutte-à-goutte-dans-la-pépinière-d'ImegdalePlus de 3 millions de dirhams pour 880 bénéficiaires : c’est le montant que la Fondation Coca-Cola pour l’Afrique investira dans trois projets dans le Haut-Atlas marocain, à Imegdale, Ait M’hamed et Ourika. Ce nouveau programme concerne plus de 30 hectares cultivés et est réalisé dans le cadre de l’initiative RAIN, qui vise à préserver les ressources en eau, qui subissent une forte pression notamment dans cette région. Au total, plus de 4 millions de dirhams seront mobilisés, dont 340.000 US$ (soit plus des trois-quarts) d’investissement direct de la Fondation Coca-Cola.

Les deux premiers projets, à Imegdale et Ait M’hamed, ont pour ambition de briser le cercle vicieux de la détérioration des écosystèmes locaux et de former les habitants à de nouveaux usages en matière de préservation de l’eau et de protection la biodiversité. À travers la construction de bassins de stockage d’eau d’irrigation et la réhabilitation de séguias, l’objectif est de mettre en place des systèmes d’irrigation efficients permettant aux petits exploitants de la région d’améliorer le rendement de leurs parcelles et de générer un revenu additionnel. Sur le terrain, plus d’un kilomètre de canaux d’irrigation seront réhabilités afin de placer 30 hectares de terres dans les deux communes sous un système d’irrigation optimal.

Le troisième projet porte sur la création d’un jardin de permaculture au sein de Dar Taliba (maison de l’étudiante) de l’Ourika, qui offre à 150 filles issues des villages reculés de la vallée de l’Ourika l’opportunité de poursuivre leurs études au-delà de l’école primaire. L’objectif est ainsi d’imprégner les douars avoisinants des bonnes pratiques en matière de préservation de l’eau et de protection de la biodiversité à travers les jeunes filles de Dar Taliba de l’Ourika.

Rappelons que ce projet d’optimisation de l’irrigation dans le Haut-Atlas est le troisième du programme RAIN au Maroc. En effet, la Fondation Coca-Cola pour l’Afrique a déjà mené à bien deux initiatives dans le Royaume. La première, menée de 2009 à 2011 dans la région du Haouz, a permis à plus d’un millier de personnes d’avoir accès à l’eau et à l’assainissement, et a participé à l’augmentation de la productivité des terres agricoles locales. La deuxième initiative, déployée de 2011 à 2015 dans la région de Tata, a permis de restituer plus de 800 millions de litres d’eau à la nature et de réhabiliter 230 hectares d’oasis.

Check Also

Association Marocaine des Exportateurs : nouveaux chantiers

Les membres de l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) se sont réunis le 26 juin dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *