Home / A la une / Quinoa : 1er atelier national de promotion

Quinoa : 1er atelier national de promotion

Dans le but de promouvoir la culture du quinoa et présenter ses vertus agronomiques et nutritionnelles, l’Université Mohamed VI Polytechnique (UM6P), en collaboration avec le Centre International de l’Agriculture Biosaline (ICBA), organise, le 14 novembre à Ben Guerir, le premier atelier national pour la promotion du quinoa au Maroc. Différents acteurs liés à la chaine de valeur du quinoa prendront part à cet évènement, notamment les agriculteurs, les coopératives féminines, les sociétés agroalimentaires privées, les restaurants, médias, institutions gouvernementales, etc.

Cet atelier, qui s’inscrit dans le cadre du projet de développement de la chaîne de valeur du quinoa et financé par le Centre de Recherche et Développement International (CRDI-CANADA), vise à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les communautés rurales de Rhamna, à améliorer la nutrition et le revenu des petites agricultures dans les zones marginales et à les rendre moins vulnérables aux changements climatiques.

Il est à noter que le quinoa a été introduit au Maroc dans les années 2000, mais que sa production a été limitée par manque d’accès aux cultivars bien adaptés avec des rendements satisfaisants, des pratiques culturales inappropriées, une chaîne de valeur faible avec une demande limitée du marché. Le projet proposé est mis en œuvre dans la province de Rhamna en collaboration avec les autorités locales et les services régionaux du ministère de l’agriculture, où un nombre important d’agriculteurs vivent sous le seuil de pauvreté. Le projet analysera la chaîne de valeur existante du quinoa et développera un modèle économique favorable aux petits agriculteurs. Il s’agira aussi d’introduire et disséminer des cultivars de quinoa ayant une tolérance élevée aux stress abiotiques, une productivité élevée et une stabilité des rendements, ainsi que de vulgariser les bonnes pratiques de production et de valorisation.

Le projet permettra de générer et augmenter la demande de produits à base de quinoa en sensibilisant les différents acteurs à ses vertus nutritionnelles et agronomiques, grâce à des campagnes publicitaires et des sessions de formations axées principalement sur l’implication de la femme. Le projet mettra fortement l’accent sur l’autonomisation des femmes, qui seront activement impliquées dans la planification et la mise en œuvre du projet ainsi que dans les différentes étapes de la chaîne de valeur. Il se focalisera également sur la création d’un environnement politique pour l’intensification de la production, valorisation et commercialisation du quinoa grâce à un engagement de toutes les parties prenantes et les acteurs clés au Maroc. Le projet devrait bénéficier à plus de 1.000 agriculteurs. Il sera implémenté en deux phases : une phase pilote qui consistera à développer un modèle économique et une phase de mise à l’échelle du modèle développé au niveau régional.

Check Also

Bosch Rexroth s’installe au Maroc

Dans le cadre de sa stratégie mondiale de développement, Bosch Rexroth, spécialiste en applications mobiles, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *