Home / A la une / Forum Halal Maroc : 13 nouvelles entreprises labellisées Halal

Forum Halal Maroc : 13 nouvelles entreprises labellisées Halal

L’Institut Marocain de Normalisation (IMANOR) a organisé, le 14 mars dernier à Casablanca, la 5ème édition du Forum Halal Maroc (FOHAM) sous le thème « un écosystème Halal pour améliorer la compétitivité des entreprises marocaines sur le marché Halal mondial. »

À l’issue du forum, l’IMANOR a décerné le Label Halal Maroc (LHM) à treize entreprises, dont McDonald’s, Newgreen, Lhima Labo, Tantasar, Sawamag, Savola Morocco, General Moroccan Agroindustry, E-viande, Olea Capital SLE 1, Dawajine viandes, Abattoirs Sahal et deux entreprises belges : Belvas, spécialisée dans la chocolaterie bio et Guy Magermans, spécialisée dans le stockage et le transport des produits alimentaires conditionnés.

En outre, deux laboratoires d’analyses de l’ADN des espèces animales ont également été qualifiés lors de la rencontre : Qualilab et Progenus. Ces laboratoires ont reçu, chacun, une mallette contenant le matériel opératoire destiné aux analyses PCR pour la détection de l’ADN animal, et dont une démonstration a été réalisée à travers une analyse de détection de l’ADN du porc dans les produits alimentaires. Le but était d’expliquer le principe de cette analyse, son mode opératoire et l’interprétation de ses résultats.

Cette année, le FOHAM avait pour objectif de sensibiliser les opérateurs marocains sur les enjeux et les opportunités du marché Halal mondial et sur l’importance des normes et de la certification Halal pour l’accès à ce marché. La question du positionnement du Maroc sur ce marché et la contribution du Label Halal Maroc (LHM) à ce positionnement ont également été abordées. Pour les producteurs, exportateurs, fournisseurs, associations, importateurs ou autres, les opportunités sont nombreuses, non seulement pour les produits alimentaires mais aussi pour les secteurs du cosmétique ou des médicaments.

Check Also

Production agricole : l’intégration industrielle pour couvrir les déficits de la valorisation

La résorption du déficit en matière de valorisation de la production agricole nécessite la consolidation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.