Sensibilisation à la gestion de l’eau lors de la Journée Nationale du Consommateur au Maroc

Partager sur :

Le ministère de l’Industrie et du Commerce, en collaboration avec le ministère de l’Equipement et de l’Eau et les fédérations des associations de protection du consommateur, a organisé le 18 avril 2024, la 11ème édition de la Journée Nationale du Consommateur. Cette année, le thème central était “L’économie de l’eau, une responsabilité de tous”, visant à conscientiser le rôle crucial du consommateur dans la préservation des ressources hydriques et la lutte contre le gaspillage.

M. Mezzour, lors de son discours, a souligné l’urgence de la situation : « Faire face au stress hydrique au Maroc est désormais une priorité nationale qui nécessite la mobilisation de tous. Le gouvernement marocain a redoublé d’effort pour réussir ce défi en déployant de nombreux projets de sécurisation de l’accès à l’eau, en accélérant la construction de barrages et des stations de dessalement d’eau de mer, en investissant dans la réutilisation des eaux usées ainsi que dans des projets d’économie d’eau pour les réseaux d’eau potable et d’irrigation, et en rationalisant l’utilisation de l’eau dans l’industrie. Pour faire front, le consommateur marocain est appelé à jouer un rôle clé dans cet effort collectif. En prenant conscience de l’impact négatif du gaspillage de l’eau et en adoptant des pratiques responsables, il contribue de manière significative à la préservation de cette ressource précieuse pour les générations futures et à la construction d’un avenir durable pour tous ».

Cette édition a également été l’occasion de présenter les efforts du ministère en matière de protection du consommateur et de la gestion des ressources hydriques, incluant des projets de loi pour renforcer les mesures de protection du consommateur et des actions soutenues pour sensibiliser les citoyens à une consommation responsable. Les fédérations des associations de la protection du consommateur ont joué un rôle essentiel dans cette démarche, en mobilisant et en éduquant les consommateurs sur les enjeux de l’économie de l’eau.

En parallèle, les dispositifs de contrôle ont permis de détecter et de traiter des infractions significatives dans le domaine du commerce, renforçant ainsi l’engagement national pour une consommation plus consciente et régulée.


Partager sur :

Lire aussi

L’OCP et l’USAID s’allient pour renforcer l’agriculture africaine

Partager sur : Lors de sa visite à l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *