Le Maroc et l’ONU célèbrent l’arganier à New York

Partager sur :

Le Maroc a célébré avec faste la 4ème Journée internationale de l’arganier au siège des Nations Unies à New York le 10 mai 2024. L’événement diffusé en direct sur la Web TV des Nations Unies, a souligné l’importance mondiale de cet arbre emblématique. Mohammed Sadiki, le ministre de l’Agriculture, a ouvert la cérémonie depuis le Maroc, marquant ainsi l’engagement du royaume dans la protection de l’arganier. Omar Hilale, Ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU, a supervisé les discussions enrichissantes avec des représentants de haut niveau des Nations Unies et d’autres organisations internationales.

L’ouverture officielle de la 7ème édition du Congrès International de l’Arganier s’est également déroulée le même jour à Essaouira, sous le thème “l’arganier à l’épreuve du changement climatique”. Cette édition a mis en avant l’urgence d’agir pour préserver cet écosystème précieux dans un contexte de bouleversements climatiques.

Le Congrès est le fruit d’une collaboration entre plusieurs entités telles que le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA), ainsi que l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA).

La conférence inaugurale, intitulée “Impact du changement climatique sur l’Arganier et l’écosystème de l’Arganier : évidences scientifiques et implication stratégique”, a réuni des experts de renommée internationale et des chercheurs de premier plan, offrant une plateforme d’échanges sur les défis actuels et les solutions innovantes pour préserver l’Arganier.

Le Congrès a également abrité des conférences, débats et tables rondes autour de sujets essentiels tels que la conservation des ressources, la gestion de l’écosystème, les technologies de reproduction de l’Arganier, l’innovation dans la valorisation des produits de l’Arganier, ainsi que les savoirs locaux et les pratiques culturelles de l’arganeraie.

Ce congrès vise depuis 2011 à promouvoir un développement durable et inclusif de la filière de l’Arganier et a été un lieu d’intense activités scientifiques favorisant les échanges et les synergies entre les participants.

L’appel à communication lancé dès le 17 janvier 2024 a suscité un vif intérêt auprès de la communauté scientifique, et les résultats de l’évaluation par le comité scientifique ont été annoncés le 25 mars 2024, ouvrant la voie à la publication des actes du congrès le 31 juillet 2024. En parallèle, l’appel aux Prix Jeunes Chercheurs a démontré l’importance accordée à la relève scientifique, avec les résultats dévoilés lors du congrès le 10 mai 2024.


Partager sur :

Lire aussi

L’OCP et l’USAID s’allient pour renforcer l’agriculture africaine

Partager sur : Lors de sa visite à l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *