SIAM 2024 : Meknès accueille la conférence ministérielle sur l’Adaptation de l’Agriculture Africaine

Partager sur :

Meknès a accueilli le 22 avril 2024, les travaux de la 4ème réunion de la conférence ministérielle de l’Initiative pour l’Adaptation de l’Agriculture Africaine au changement climatique (AAA). Présidée par M. Mohammed Sadiki, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts du Maroc, cette réunion s’est déroulée en marge du Salon International de l’Agriculture du Maroc et avait pour thème les “Financements innovants pour accélérer l’Adaptation de l’Agriculture Africaine au Climat”.

La conférence a vu la participation de divers ministres africains de l’agriculture, ainsi que de représentants de secteurs multiples incluant des institutions financières, des donateurs, et des experts académiques, tous réunis pour discuter des défis et des solutions possibles face au changement climatique qui affecte le continent.

Lancée à la COP22 à Marrakech en 2016, l’Initiative AAA a pour but de catalyser l’action climatique dans l’agriculture africaine. Le financement nécessaire pour l’adaptation agricole en Afrique est estimé à 580 milliards de dollars d’ici 2030, avec seulement 11,4 milliards de dollars mobilisés annuellement, soulignant un besoin criant d’approches de financement plus innovantes.

« Nous devons agir rapidement pour protéger notre agriculture, pilier du développement africain, face à la crise climatique actuelle », a déclaré M. Sadiki lors de son discours d’ouverture. Il a mis l’accent sur l’importance cruciale de développer des stratégies d’adaptation robustes et de mobiliser des financements substantiels pour soutenir les agriculteurs et les communautés vulnérables.

Un des points saillants de cette conférence a été la “Déclaration de Meknès sur le financement de l’adaptation de l’agriculture africaine”, qui propose une vision et des engagements pour la mobilisation des financements climatiques en préparation à la COP29. Cette déclaration marque une étape importante dans la reconnaissance collective de l’urgence à agir et à renforcer les partenariats pour une adaptation efficace de l’agriculture africaine face au changement climatique.


Partager sur :

Lire aussi

L’OCP et l’USAID s’allient pour renforcer l’agriculture africaine

Partager sur : Lors de sa visite à l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *