Industrie agricole africaine : Oxford Business Group et OCP livrent leur analyse

Partager sur :

En collaboration avec le Groupe OCP, le cabinet international de conseil Oxford Business Group vient de publier une analyse sectorielle approfondie sur l’industrie agricole africaine, ses perspectives de croissance ainsi que les perspectives du commerce intra-régional.

Intitulé « Agriculture in Africa 2021 », le rapport dresse un tableau chiffré de l’état des lieux et des performances de l’industrie agricole sur le continent.

Les défis liés à la pandémie de Covid-19 ne sont pas oubliés. Le rapport analyse ainsi leurs effets sur les pertes de revenus, les perturbations des chaines d’approvisionnement, mais aussi la résilience de certains segments de l’industrie. Le rôle des technologies digitales, dont l’adoption a été accélérée ces derniers temps, permettant aux professionnels du secteur de continuer à exercer leur activité et d’innover, est également présenté. « Ce changement est essentiel à la création dun écosystème agri-tech dont le continent a grand besoin », indique Oxford Business Group.

En outre, le rapport analyse les actions à mettre en place pour que les pays puissent saisir les opportunités de croissance liées à l’accord de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECA), grâce à la promotion du commerce agricole intra-africain.

Enfin, plusieurs interviews avec des représentants de l’industrie ont été réalisées à l’occasion de ce rapport. Ainsi, Mohamed Anouar Jamali, Président Directeur Général d’OCP Africa, partage son avis sur la nécessité de se concentrer sur l’amélioration des chaînes d’approvisionnement dans un contexte post-pandémie. « Plus de 60 % de la population africaine vit dans des zones rurales et dépend de petites exploitations agricoles ou de l’agriculture familiale. Par conséquent, les restrictions de déplacement, les perturbations des chaînes d’approvisionnement alimentaire et l’accès réduit au marché peuvent avoir des effets nocifs, comme une hausse de l’insécurité alimentaire », a-t-il déclaré. « Nous sommes convaincus que linvestissement dans la technologie et la formation pourra améliorer les chaînes dapprovisionnement à travers lAfrique. »

Le rapport peut être consulté et téléchargé sur : https://oxfordbusinessgroup.com/blog/bernardo-bruzzone/focus-reports/agriculture-africa-2021-focus-report


Partager sur :

Lire aussi

Les Abattoirs de Casablanca certifié Halal

Partager sur : Après l’annonce de l’ouverture de leur nouvelle salle de découpe en avril …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.