Les 5 tendances qui feront l’industrie agroalimentaire en 2021, selon ADM

Partager sur :

Le fournisseur d’ingrédients ADM a dévoilé les 5 principales tendances de consommation qui transformeront l’industrie alimentaire et des boissons cette année. Selon ce rapport, chacune de ces tendances est fortement influencée par les changements sociaux et comportementaux qui ont émergé depuis le début de la pandémie, y compris la hausse des sensations d’anxiété et de stress, le changement de priorités, la modification des interactions sociales, et l’adoption d’une approche plus holistique du bien-être.

Vince Macciocchi, Président Nutrition chez ADM, déclare ainsi : « nous observons une hausse de la demande pour des aliments et des boissons qui renforcent le système immunitaire, améliorent notre humeur et réduisent notre impact environnemental – conséquence notamment des tensions humaines émergentes. Ceci constitue une opportunité unique pour les marques de développer des nouveaux produits disruptifs qui changeront pour toujours la façon dont nous mangeons et buvons. Cette année sera une année d’innovation, marquée par des percées significatives dans la nutrition. »

Ces 5 tendances sont :

1. Une approche plus proactive pour nourrir le corps et l’esprit

La recherche d’ADM montre que 31% des consommateurs achètent davantage de produits adaptés à leur santé. Et 50% évoquent une préférence pour les produits qui contiennent naturellement des ingrédients bénéfiques.

Ce désir crée de nouvelles opportunités pour des produits riches en nutriments, avec des bénéfices fonctionnels santé destinés à soutenir le système immunitaire, améliorer l’humeur et l’énergie. Les facteurs sensoriels comme la saveur et la couleur jouent aussi un rôle de plus en plus crucial. Les consommateurs se tournent vers des aliments et des boissons aux couleurs vives et excitantes, qui indiquent des saveurs d’agrumes (avec leur richesse naturelle en vitamine C), ou encore des produits avec des saveurs familières, nostalgiques, réconfortantes en cette période stressante.

2. La durabilité prend le devant de la scène

Plus des deux tiers (65%) des consommateurs veulent avoir un impact positif sur l’environnement, à travers leurs actions quotidiennes. C’est une des raisons clés pour laquelle 32% des consommateurs achètent des aliments produits durablement. La prise de conscience croissante de notre impact collectif sur l’environnement a suscité une demande croissante envers les entreprises, pour qu’elles démontrent leur engagement durable, au-delà du simple produit fini. ADM cite par exemple le recours à des aliments du bétail spécifiques pour réduire les émissions de méthane des troupeaux ; les nouvelles pratiques de culture, comme l’agriculture régénératrice ; les emballages à base de matériaux renouvelables et végétaux.

3. Le microbiote intestinal émerge comme passerelle vers le bien-être

Environ 25% des consommateurs dans le monde souffrent de problèmes digestifs. La moitié d’entre eux estiment que cela a un impact sévère sur leur santé en général. La pandémie a accéléré l’intérêt des consommateurs pour une approche plus holistique de leur santé, y compris à travers une meilleure compréhension du rôle fondamental de la flore intestinale.

Il a été démontré que les produits ciblant le microbiote aidaient à traiter certains états et problèmes métaboliques comme la gestion du poids, le renforcement du système immunitaire et l’amélioration du bien-être émotionnel. Il s’agit d’un terreau fertile pour l’innovation agroalimentaire avec des solutions fonctionnelles comme les prébiotiques, les probiotiques et les postbiotiques qui soutiennent la fonction du microbiote.

4. Le boom des aliments d’origine végétale dépasse le burger

À l’échelle mondiale, 56% des consommateurs essayent de manger plus d’aliments et boissons d’origine végétale, conduisant de plus en plus les protéines alternatives à devenir un phénomène grand public. La demande pour les protéines d’origine végétale s’étend rapidement au-delà des analogues de burgers, pour infiltrer de nouveaux produits comme les alternatives aux produits de la mer (coquillages, crevettes), les fromages d’origine végétale, les snacks protéines prêts à manger, etc. Les viandes analogues continuent à évoluer, avec de nouvelles technologies comme l’impression 3D et la fermentation jouant un rôle moteur dans l’innovation. L’horizon des nouveautés dans les viandes d’origine végétale se dessine avec des produits entiers comme des steaks, des blancs de poulet, du bacon, etc.

Quant à la catégorie des produits laitiers, initialement pionnière dans l’espace de la nutrition d’origine végétale, elle grandit pour intégrer d’autres formats comme les yaourts, la glace, le beurre, les tartinables… Pour se démarquer dans le rayon laitier, ces produits doivent apporter plus de protéines que leurs alternatives traditionnelles, and contenir davantage de nutriments comme les vitamines, les minéraux ou des ingrédients fonctionnels comme les probiotiques.

5. La transparence construit la confiance du consommateur

Désormais, les consommateurs attendent des étiquettes alimentaires une plus grande transparence autour du cycle de vie du produit. Cela conduit à augmenter la demande pour des produits locaux, les consommateurs cherchant davantage de clarté sur l’origine des ingrédients dans leurs aliments et boissons. D’ailleurs, 26% des consommateurs dans le monde regardent le pays d’origine sur les étiquettes.

La quête pour des ingrédients plus « clean » s’étend aux arômes et aux colorants, surtout envers les alternatives naturelles. Les édulcorants comme le fruit du moine ou la stévia voient leur popularité grandir, les consommateurs recherchant des façons naturelles de réduire l’apport en sucre.


Partager sur :

Lire aussi

Industrie agroalimentaire : une performance globale remarquable et des perspectives de développement d’avenir prometteuses

Partager sur : De g. à dr. : Mohamed Fikrat, PDG de Cosumar, Saïd Mouline, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.