Signature de nouvelles conventions pour la relance du secteur industriel

Partager sur :

Sous la présidence du Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, plusieurs conventions ont été signées le 22 février 2021, portant sur 52 projets d’investissement dans les secteurs productifs. D’un montant global de 4,2 milliards de dirhams, ces projets permettront de générer quelques 12.583 emplois.

Selon le Ministère, ce deuxième lot de projets d’investissements témoigne de l’engouement que connait la banque de projets et atteste de son rôle important en tant que levier d’accélération de l’investissement industriel, du développement de la fabrication locale et de la promotion de l’entrepreneuriat. Moulay Hafid Elalamy a déclaré : « ces nouveaux investissements sont le fruit de la banque de projets qui sinscrit aux priorités du Plan de relance industrielle, mis en œuvre conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu LAssiste, pour soutenir les secteurs productifs en renforçant leur capacité à investir et à créer de lemploi. »

Ce deuxième lot d’investissements représente à terme un chiffre d’affaires total additionnel de 10,4 MMDH, et est réparti sur 9 régions du Royaume et plusieurs secteurs industriels. Pour ce qui est de l’agroalimentaire, 6 conventions ont été signées en vue de la création d’usines de transformation, de traitement et de valorisation du poisson et de fabrication et mise en valeur des noix de cajou et des amandes. À ces projets s’ajoutent d’autres portant sur la mise en place d’une unité intégrée semi-automatique pour la production de couscous, ainsi que sur l’extension et l’aménagement de deux autres de décorticage, de surgélation et de transformation des crevettes et de fabrication de chocolat et confiseries.

La banque de projets en ligne lancée le 25 septembre dernier est composée de plus de 200 projets, et représente l’un des piliers de la stratégie de relance industrielle post-Covid-19, ayant pour objectif de stimuler et d’accompagner la dynamique de relance industrielle en vue d’encourager les produits marocains répondant aux besoins du marché local et de l’export. La cellule « War-room », mise en place par le Ministère pour accompagner les porteurs de projets, a retenu, à date, 357 projets répartis sur 10 secteurs et représentant un potentiel de 21 MMDH permettant de substituer à l’import 62% de l’objectif, fixé à 34 MMDH.


Partager sur :

Lire aussi

Industrie agroalimentaire : une performance globale remarquable et des perspectives de développement d’avenir prometteuses

Partager sur : De g. à dr. : Mohamed Fikrat, PDG de Cosumar, Saïd Mouline, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.