Prolongation des offres Damane Relance jusqu’au 30 juin 2021

Partager sur :

Mohamed Benchaâboun, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, et Président du Comité de Veille économique (CVE).

Le 2 avril dernier, lors de sa 12ème réunion, le Comité de Veille Economique (CVE) a passé en revue des développements récents de la situation économique et financière nationale. Point positif, l’évolution début 2021 est positive, avec une hausse prévisible du PIB trimestriel de 0,5% au T1-2021, une hausse des recettes MRE de 22% à fin février. Cependant, certains secteurs d’activité demeurent encore en proie à des tensions récessives dont le tourisme (baisse des arrivées touristiques de 81% à fin février), l’aéronautique (baisse des exportations de -22,7% à fin février) et certaines activités tertiaires.

Le CVE note également que certains secteurs orientés vers l’export, particulièrement l’automobile et le textile-habillement, montrent des signes d’essoufflement, en lien avec la situation des marchés européens sévèrement affectés par la nouvelle vague de la pandémie.

« Les perspectives favorables de la campagne agricole et le déroulement exemplaire de l’opération de vaccination constituent autant de facteurs qui ne manqueraient d’insuffler un nouvel élan à la croissance de l’économie nationale en 2021. Cette dernière devrait enregistrer un taux de croissance de 5,2%, soit 0,4 point de plus par rapport aux prévisions de la Loi de Finances 2021 », indique le CVE.

Compte-tenu de cette situation et des résultats positifs obtenus grâce aux produits de garantie mis en place pour couvrir les besoins de financement des entreprises affectées par la crise de la Covid-19, le CVE a décidé de proroger les offres de garantie « Damane Relance ». En effet, au 31 mars 2021, ces produits de garantie ont couvert 93.419 crédits bancaires pour un montant global de 61,5 milliards DH en faveur des entreprises. Leur prorogation permettra d’accompagner la demande exprimée par les opérateurs économiques privés et publics et également de finaliser dossiers toujours en cours de formalisation.

Quant aux huit contrats-programmes signés pour les secteurs vulnérables (tourisme, restauration, traiteurs et évènementiel, parcs de jeux et d’attraction, presse, industries culturelles et créatives, salles de sport privées et crèches), le CVE a décidé de prolonger plusieurs mesures d’appui en leur faveur jusqu’au 30 juin 2021. Il s’agit, en l’occurrence, des indemnités, des allocations familiales ainsi que l’AMO au profit des salariés relevant de ces branches d’activité. L’ensemble de ces mesures qui concernent environ 102.000 salariés, est financé par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus.


Partager sur :

Lire aussi

Lancement d’un projet pour améliorer la gestion des bouteilles et flacon en PET au Maroc

Partager sur : Le 28 avril 2021, une réunion avec plusieurs fonctionnaires du ministère de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.